Histoire du Coco Boer : le bonbon star des années 1960/70

Les bonbons anciens ont la côte. Et le Coco Boer n’échappe pas bien sûr pas à la règle. L’authentique bonbon de votre enfance est de retour ! Partons aujourd’hui à la découverte de l’histoire du Coco Boer, cette délicieuse petite boîte ronde si gourmande…

Le Coco Boer, qu’est-ce que c’est ?

A la base le Coco Boer est une petite boîte ronde métallique contenant une poudre de réglisse à laquelle on ajoute de l’eau pour la préparation d’une boisson sucrée. C’est ici la version la plus classique du mode de dégustation. Cette poudre est élaborée avec de la poudre de réglisse sauvage italienne ainsi que des extraits de réglisse.

Au fil des années la coutume a voulu que « le mode d’emploi » pour le déguster fût tout autre. En effet, les enfants avaient pris l’habitude de le manger des deux façons distinctes. Soit, ils léchaient leur doigt pour ensuite tapoter la poudre pour la déguster; soit ils y allaient « plus franchement » en trempant leur langue dans la boîte.

Traditionnel ou pas, finalement, chacun fait comme il veut, l’essentiel étant surtout de retrouver les saveurs de son enfance. !

L’histoire du Coco Boer : une histoire mouvementée

Ce fameux bonbon a été inventée en 1902 par Jules Courtier, alors pharmacien dans la ville de Le Pouzin en Ardèche, tout proche de Montélimar. Il donne ce nom à ce bonbon en référence à la « guerre des Boers » qui alimentait à ce moment-là toutes les conversations de l’époque. 

Le Coco Boer connaît un fantastique succès jusque dans les années soixante/soixante-dix. Les férus de réglisse vont en consommer des quantités astronomique. Il tiendra aussi une place originale et prépondérante dans la catégorie des produits « anti-tabac » et « coupe-faim ». Cela jouera un rôle majeur dans son succès. Le bonbon va ensuite disparaître progressivement avec l’arrivée de nouvelles confiseries des années 1980.

Cependant, ce bonbon vient très vite à manquer à toute une génération. Le Coco Boer appartenant à l’art de vivre à la française. Il manque tellement que dès le début des années 80, la chanteur Renaud va regretter avec nostalgie la disparition des Coco Boer dans sa célèbre chanson « Mistral gagnant ». Une chanson qui fait partie du patrimoine culturel et musical de la France.

Plus de trente après l’arrêt de la production, le Coco Boer fait un come-back totalement social en 2012 avec la relance de sa commercialisation. Le tout pour le plus grand plaisir de toute une génération qui replonge en avance avec ce bonbon !

L’histoire du Coco Boer est donc loin d’être finie… Ainsi, goûter à un verre de cette boisson ou tremper son doigt (ou sa langue pour les plus gourmands) dans cette poudre sera un véritable voyage et un retour vers les bons souvenirs de votre enfance.

En savoir plus sur le Coco Boer

Commandez en ligne vos Coco Boer : https://douceurs-palais.com/produit/coco-boer/

Redécouvrir les bonbons anciens : https://douceurs-palais.com/categorie-produit/bonbons/bonbons-anciens/

L’histoire des bonbons anciens, dont le Coco Boer dans le musée des bonbons : https://palais-bonbons.com/palais-des-bonbons/

Laisser un commentaire